Sahel: trois hélicoptères britanniques bientôt avec les Français de Barkhane

14 juin 2018
Par AFP
Les Britanniques ont commencé à déployer au Sahel un détachement d'hélicoptères de transport lourd Chinook pour épauler les troupes françaises dans le cadre de l'opération antijihadiste Barkhane, a indiqué jeudi l'état-major français des armées. "Hier sont arrivés les premiers éléments du détachement Chinook britannique, qui comptera trois hélicoptères de transport lourd et sera déployé à Gao", dans le nord du Mali, a déclaré le porte-parole de l'état-major français, le colonel Patrik Steiger. Les premiers Britanniques sont arrivés à Niamey (Niger) et les hélicoptères suivront, a-t-il précisé. Le détachement de près d'une centaine d'hommes sera totalement opérationnel en "juillet-août". "Ils apporteront une capacité très utile à la force Barkhane (4.000 hommes, ndr) dans le domaine de l'aéromobilité", s'est-il félicité, alors que la France ne dispose pas de ce type d'hélicoptère lourd à double rotor, capable de transporter une quarantaine de soldats et disposant d'un rayon d'action de 2.000 km.Jusqu'ici, la contribution britannique à l'opération française au Sahel se limitait à un appui régulier à l'aide d'un avion de transport C-17, à l'occasion des relèves.Ces nouveaux moyens avaient été promis en janvier par la Première ministre britannique Theresa May à l'occasion d'un sommet avec le président français Emmanuel Macron. "Le Royaume-Uni se prépare à quitter l'UE, mais cela ne signifie pas qu'il quitte l'Europe", avait-elle souligné, en réaffirmant son attachement à la coopération franco-britannique en matière de défense.