Podcasts

Le Grand Débat - 19/04/2018

France : Discrètes menaces sur le secteur éducatif L’enquête PISA (Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves), réalisée périodiquement, permet aux gouvernements et aux professionnels de l’éducation de s’inspirer de politiques efficaces qu’ils peuvent ensuite adapter à leur contexte local. La dernière évaluation PISA en date, réalisée en 2015 et dont les résultats ont été publié en 2016, concernait quelque 540 000 élèves représentatifs de 29 millions de leurs condisciples âgés de 15 ans, et scolarisés dans 72 pays participants. A l’arrivée, un résultat peu honorable pour la France qui se retrouve en 26ème position sur 72. Un résultat qui révèle de sérieux dysfonctionnements dans le système scolaire français, souvent liés à de criantes inégalités sociales. Pourquoi la France est-elle devenue la mauvaise élève du classement PISA ? Comment expliquer l’érosion de la qualité de l’enseignement ? Quelles sont les causes profondes des décrochages scolaires, et quels en seront les impacts sur la vie sociale ? Invités :
- Yannick Trigance, Inspecteur de l’éducation nationale. Membre de la Commission Lycée à la région. Membre du PS, Conseiller régional d'Île-de-France. Président du conseil national du Parti socialiste. Ancien député de la 1ère circonscription de la Seine-Saint-Denis
- Sylvestre D'Almeida, Educateur à Aubervilliers et délégué de l'UDCCAS, l'Union Départementale des Centres Communaux d'Action Sociale en Seine-Saint-Denis
- Abel Boyi, Président du mouvement Les Forces Républicaines. Auteur du livre "La Jeunesse des quartiers face aux défis du patriotisme et de la cohésion sociale"
- Eric Charbonnier, Responsable de l'étude PISA et analyste à la Direction de l’Éducation à l'OCDE

France : Discrètes menaces sur le secteur éducatif

L’enquête PISA (Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves), réalisée périodiquement, permet aux gouvernements et aux professionnels de l’éducation de s’inspirer de politiques efficaces qu’ils peuvent ensuite adapter à leur contexte local. La dernière évaluation PISA en date, réalisée en 2015 et dont les résultats ont été publié en 2016, concernait quelque 540 000 élèves représentatifs de 29 millions de leurs condisciples âgés de 15 ans, et scolarisés dans 72 pays participants. A l’arrivée, un résultat peu honorable pour la France qui se retrouve en 26ème position sur 72. Un résultat qui révèle de sérieux dysfonctionnements dans le système scolaire français, souvent liés à de criantes inégalités sociales. Pourquoi la France est-elle devenue la mauvaise élève du classement PISA ? Comment expliquer l’érosion de la qualité de l’enseignement ? Quelles sont les causes profondes des décrochages scolaires, et quels en seront les impacts sur la vie sociale ?

Invités :- Yannick Trigance, Inspecteur de l’éducation nationale. Membre de la Commission Lycée à la région. Membre du PS, Conseiller régional d'Île-de-France. Président du conseil national du Parti socialiste. Ancien député de la 1ère circonscription de la Seine-Saint-Denis- Sylvestre D'Almeida, Educateur à Aubervilliers et délégué de l'UDCCAS, l'Union Départementale des Centres Communaux d'Action Sociale en Seine-Saint-Denis- Abel Boyi, Président du mouvement Les Forces Républicaines. Auteur du livre "La Jeunesse des quartiers face aux défis du patriotisme et de la cohésion sociale"- Eric Charbonnier, Responsable de l'étude PISA et analyste à la Direction de l’Éducation à l'OCDE

19 avril 2018