Podcasts

Le Grand Débat - 29/05/2018

L’insondable contexte préélectoral en RD Congo

Quelles sont les propositions politiques alternatives des grands partis de l’opposition pour rallier les électeurs à la cause de l’alternance ? Alors que les incertitudes demeurent sur le respect du calendrier électoral, des divergences se font jour, au sein de l’opposition, sur la conduite à tenir face au Président Joseph Kabila dont les intentions suscitent toujours de nombreuses interrogations, à sept mois de l’élection présidentielle prévue en décembre prochain. Dans ce contexte, que faut-il penser de la multiplication des campagnes de soutien à un «troisième mandat» de Kabila ? Quelles sont les capacités d’une opposition fragmentée à surmonter ses contradictions dans la perspective de la conquête du pouvoir ?

Invités :
- Dorcas Ngoy Adikoko, Présidente de l’UED Verco (Union des écologistes pour le développement). Coordinatrice des Alliés de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social). Membre du Rassemblement de l’opposition (Rassopp)
- Patric Mbamu, Coordonnateur de L'ECiDé-France (Engagement pour la citoyenneté et le développement)
- Dieudonné Mwenze, Communicateur de la majorité présidentielle

L’insondable contexte préélectoral en RD CongoQuelles sont les propositions politiques alternatives des grands partis de l’opposition pour rallier les électeurs à la cause de l’alternance ? Alors que les incertitudes demeurent sur le respect du calendrier électoral, des divergences se font jour, au sein de l’opposition, sur la conduite à tenir face au Président Joseph Kabila dont les intentions suscitent toujours de nombreuses interrogations, à sept mois de l’élection présidentielle prévue en décembre prochain. Dans ce contexte, que faut-il penser de la multiplication des campagnes de soutien à un «troisième mandat» de Kabila ? Quelles sont les capacités d’une opposition fragmentée à surmonter ses contradictions dans la perspective de la conquête du pouvoir ?Invités :- Dorcas Ngoy Adikoko, Présidente de l’UED Verco (Union des écologistes pour le développement). Coordinatrice des Alliés de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social). Membre du Rassemblement de l’opposition (Rassopp)- Patric Mbamu, Coordonnateur de L'ECiDé-France (Engagement pour la citoyenneté et le développement)- Dieudonné Mwenze, Communicateur de la majorité présidentielle

29 mai 2018

Le Grand Débat - 28/05/2018

Le Burkina Faso face à la menace terroriste

Nouvelle édition consacrée à la question sécuritaire au Burkina Faso.
Près de quatre ans après l’insurrection populaire qui devait faire émerger un nouvel ordre démocratique, la question sécuritaire est-elle en train de saper les promesses de la révolution d’octobre 2014 ? Dans un contexte marqué par le procès du putsch manqué de septembre 2015, et des interrogations sur les capacités de l’Etat à faire face aux enjeux sécuritaires, des voix s’élèvent au sein de l’opposition et de la société civile pour réclamer un processus de réconciliation, afin de résoudre les tensions dans la vie politique nationale. La question sécuritaire est-elle indissociable des enjeux politiques en cours dans le pays ?

Invités :
- Aziz Dabo, Secrétaire général adjoint et porte-parole de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa)
- Célestin Sibiri Nabaloum, Secrétaire général en France du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir)
- Edouard Sanou, Président de la section France de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC)

Le Burkina Faso face à la menace terroristeNouvelle édition consacrée à la question sécuritaire au Burkina Faso.Près de quatre ans après l’insurrection populaire qui devait faire émerger un nouvel ordre démocratique, la question sécuritaire est-elle en train de saper les promesses de la révolution d’octobre 2014 ? Dans un contexte marqué par le procès du putsch manqué de septembre 2015, et des interrogations sur les capacités de l’Etat à faire face aux enjeux sécuritaires, des voix s’élèvent au sein de l’opposition et de la société civile pour réclamer un processus de réconciliation, afin de résoudre les tensions dans la vie politique nationale. La question sécuritaire est-elle indissociable des enjeux politiques en cours dans le pays ?Invités :- Aziz Dabo, Secrétaire général adjoint et porte-parole de la Nouvelle alliance du Faso (Nafa)- Célestin Sibiri Nabaloum, Secrétaire général en France du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir)- Edouard Sanou, Président de la section France de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC)

29 mai 2018