Podcasts

Le Grand Débat - 13/06/2018

L’après Mugabe au Zimbabwe

Le 30 juillet prochain, les électeurs zimbabwéens se rendront aux urnes pour les premières élections générales de l’ère post-Mugabe. A quoi ressemble le pays depuis la démission contrainte de Robert Mugabe, en novembre dernier ? Alors que le pays est toujours dirigé par le même parti dominant, la Zanu-PF, sur lequel s’est appuyé l’ex-président pendant 37 ans de règne, quel est le sens de la rupture prônée par les actuels dirigeants ? Face aux nombreux défis économiques et sociaux, en quoi les prochaines élections pourraient-elles dynamiser une scène politique, alors même que l’alternance au sommet de l’Etat et un changement significatif de système politique demeurent hautement improbables dans le pays ?

Invités :
- Victor Magnani, Coordonnateur de l'Observatoire de l'Afrique australe et des Grands Lacs à l'Ifri (Institut français des relations internationales)
- Thibaud Kurtz, Analyste géopolitique. Spécialiste de l'Afrique australe. Consultant indépendant

L’après Mugabe au ZimbabweLe 30 juillet prochain, les électeurs zimbabwéens se rendront aux urnes pour les premières élections générales de l’ère post-Mugabe. A quoi ressemble le pays depuis la démission contrainte de Robert Mugabe, en novembre dernier ? Alors que le pays est toujours dirigé par le même parti dominant, la Zanu-PF, sur lequel s’est appuyé l’ex-président pendant 37 ans de règne, quel est le sens de la rupture prônée par les actuels dirigeants ? Face aux nombreux défis économiques et sociaux, en quoi les prochaines élections pourraient-elles dynamiser une scène politique, alors même que l’alternance au sommet de l’Etat et un changement significatif de système politique demeurent hautement improbables dans le pays ?Invités :- Victor Magnani, Coordonnateur de l'Observatoire de l'Afrique australe et des Grands Lacs à l'Ifri (Institut français des relations internationales)- Thibaud Kurtz, Analyste géopolitique. Spécialiste de l'Afrique australe. Consultant indépendant

13 juin 2018

Le Grand Débat - 12/06/2018

RD Congo : Grandes manœuvres en vue de la présidentielle

Alors qu’une partie de l’opinion doute encore de la tenue effective des élections en décembre prochain en RD Congo, une atmosphère de pré-campagne semble s’installer progressivement dans le pays. Un contexte toujours marqué par des interrogations persistantes sur l’avenir politique du Président Joseph Kabila. Des interrogations renforcées par la récente création du Front commun pour le Congo (FCC), un mouvement placé sous l’autorité du chef de l’Etat congolais, et destiné à «soutenir un candidat unique de la majorité à la prochaine présidentielle». Quel est l’objet de cette coalition ? Face à ces grandes manœuvres au sein de la mouvance présidentielle, quelles sont les stratégies de riposte de l’opposition ? Les conditions sont-elles réunies pour une candidature commune de l’opposition en vue de la présidentielle ?

Invité spécial :
- Martin Fayulu, Député national en RD Congo. Président du parti d'opposition Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé). Coordonnateur des Forces Acquises au Changement (FAC). Candidat à l’élection présidentielle en RD Congo

Témoin invité :
- Robert Kongo, Journaliste. Correspondant en France du journal «Le Potentiel» édité à Kinshasa

RD Congo : Grandes manœuvres en vue de la présidentielleAlors qu’une partie de l’opinion doute encore de la tenue effective des élections en décembre prochain en RD Congo, une atmosphère de pré-campagne semble s’installer progressivement dans le pays. Un contexte toujours marqué par des interrogations persistantes sur l’avenir politique du Président Joseph Kabila. Des interrogations renforcées par la récente création du Front commun pour le Congo (FCC), un mouvement placé sous l’autorité du chef de l’Etat congolais, et destiné à «soutenir un candidat unique de la majorité à la prochaine présidentielle». Quel est l’objet de cette coalition ? Face à ces grandes manœuvres au sein de la mouvance présidentielle, quelles sont les stratégies de riposte de l’opposition ? Les conditions sont-elles réunies pour une candidature commune de l’opposition en vue de la présidentielle ?Invité spécial :- Martin Fayulu, Député national en RD Congo. Président du parti d'opposition Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé). Coordonnateur des Forces Acquises au Changement (FAC). Candidat à l’élection présidentielle en RD CongoTémoin invité :- Robert Kongo, Journaliste. Correspondant en France du journal «Le Potentiel» édité à Kinshasa

12 juin 2018