Revue de presse

<< Retour à la une
16 décembre 2011

Tunisie : nouvelles révélations sur la fuite de Ben Ali

Médiapart - 16/12/11

14 janvier, le jour où Ben Ali est tombé... Dans notre précédent article, nous racontions dans le détail, documents de la justice tunisienne à l’appui, cette journée clé de l’histoire contemporaine : les conditions du départ de l’ancien président Ben Ali, le rôle d’acteurs majeurs comme le général Rachid Ammar, aujourd’hui à la tête de l’armée tunisienne, ou Ridha Grira, l’ancien ministre de la défense, actuellement en détention.

En réponse à notre enquête, le président Ben Ali nous a écrit d’Arabie saoudite, confirmant nos révélations, et relevant l’importance des écoutes des conversations téléphoniques qu’il a passées une fois à bord de l’avion, dont le contenu demeurait inconnu du grand public.

Mediapart publie ci-contre le document – extrait du dossier de la justice tunisienne relative à « l’affaire de l’aéroport » – qui révèle le sort réservé à ces écoutes. Si elles ne figurent dans aucun procès-verbal, c’est que, selon le ministère de l’intérieur, « le système de contrôle des communications sans fil était en panne ce jour-là »...

Voici la traduction de l’essentiel du document, rédigé par l’enquêteur de la justice tunisienne : « Nous avons écrit au ministre de l’intérieur, correspondance n°99, datée du 28/01/2011, afin de demander à la direction générale de la sûreté présidentielle et de hautes personnalités de nous remettre des copies de tous les enregistrements téléphoniques fixes et portables, du palais présidentiel de Carthage et du salon d’honneur de l’aéroport de Tunis-Carthage, pendant la période du 09/01/2011 au 20/01/2011. Nous avons reçu le 03/02/2011 par l’intermédiaire du capitaine Aymen El Karoui, chef de service des groupes principaux, un appareil d’enregistrement qui contenait les enregistrements des appels téléphoniques fixes de la période demandée. Nous n’avons pas pu récupérer les enregistrements sans fil car, selon le ministère, l’appareil d’enregistrement des appels téléphoniques sans fil est tombé en panne, anomalie que nous avons nous-mêmes constatée en lisant les fichiers LOG (relatifs aux erreurs matérielles). »

Malgré l’absence de ces écoutes, Mediapart a pu retracer, grâce à de nouveaux documents que nous publions en exclusivité, le détail de la passation de pouvoir au sommet de l’Etat tunisien. (Retrouvez, sous l’onglet « Prolonger », la liste et les fonctions des personnages cités dans l’article.)

Suite de l’article sur Médiapart

Dans la même rubrique :

  • Le journal BBC Afrique Matin

  • Le journal BBC Afrique Midi

Lire aussi...

Trésors de l’Islam en Afrique - De Tombouctou à Zanzibar
L’Institut du Monde Arabe accueille du 14 avril au 30 juillet 2017 l’exposition Trésors de l’Islam (...)
Exposition : "Le Téléphone arabe"
La capitale française accueillait ce samedi 25 mars, l’exposition de l’association Remem’beur « Le (...)
CAF : Hayatou battu, Ahmad Ahmad nouveau président
Le Camerounais Issa Hayatou qui briguait un 8ème mandat à la tête de la Confédération africaine de (...)
C’est parti pour le Femua 10 !
C’est parti pour le Femua 10 ! _ _ La conférence de presse de lancement de la 10ème édition (...)
CAN 2017 / Résumé des matchs du mercredi 18 janvier
Début de la deuxième journée de la CAN avec le groupe A. Le Gabon a concédé un nouveau nul face au (...)