Le Baobab et ses effets

Par Essi GNAGLOM, le 12 octobre 2012

Aujourd’hui, nous allons parler des biens faits du Baobab.

Le baobab africain (Adansonia digitata) est la plus connue des 8 espèces de Baobab. C’est un arbre africain à caudex du genre Adansonia et de la famille des Bombacacées, selon la classification classique, ou des Malvacées, selon la classification phylogénétique. Sacré pour plusieurs cultures, c’est aussi un arbre à palabres qu’il est malvenu ou sacrilège de couper. C’est l’arbre typique de l’Afrique tropicale sèche et l’emblème du Sénégal.

Étymologie

Son nom vient de l’arabe bu hibab, fruit à nombreuses graines. En effet, chacun de ses fruits ovales contient souvent plusieurs centaines de graines.
L’arbre au tronc ventru et au bois mou gorgé d’eau (on l’appelle pour cela "arbre bouteille") a une allure caractéristique. Il est généralement très massif et peut atteindre 25 m de haut et plus de 12 m de diamètre avec une couronne de branches irrégulières et dépourvues de feuilles 9 mois sur 12. C’est une des explications à son appellation « l’arbre à l’envers » car il parait avoir été retourné tête en bas.

Adansonia digitata a un caractère botanique unique dans le genre Adansonia : des fleurs blanches pendantes, au contraire des autres espèces à fleurs érigées.
L’écorce est fibreuse, grise et lisse, quelquefois irrégulièrement tuberculée. Elle a la particularité de pouvoir se régénérer.
Le bois est mou et spongieux.
Le fruit du baobab (pain de singe) se présente sous une forme oblongue d’environ 100 mm de diamètre et 200 mm de long. Il contient des graines enrobées d’une pulpe déshydratée.

Longévité

Cet arbre de croissance lente est exceptionnellement longévif, on peut rencontrer des spécimens âgés de près de 2 000 ans. Les baobabs ne produisent pas de cernes tous les ans du fait des sécheresses récurrentes qui touchent la savane africaine, il est donc difficile de déterminer leur âge par des méthodes de dendrochronologie.

Distribution

C’est un arbre africain typique de la savane arborée sèche, où on le rencontre en compagnie d’acacias, tamariniers et albizias. Son aire de distribution va du Sahel, surtout au Sénégal, jusqu’au Transvaal, où sa sensibilité au gel limite son expansion. Il est absent des forêts ombrophiles d’Afrique centrale.

Le fruit

Les fruits du baobab sont comestibles. Leur goût acidulé plaît aussi bien aux humains qu’aux singes (d’où leur appellation de "pain de singe"). Ils sont très riches en vitamines B1 et C et contiennent deux fois plus de calcium que le lait.
Les graines du baobab se consomment grillées. Elles sont très nourrissantes. On s’en sert également pour remplacer le café. On en extrait encore une huile alimentaire.

La pulpe des fruits frais ou séchés mêlée à de l’eau fournit une boisson rafraichissante appelée bouye ou jus de bouye.
Depuis juillet 2008, le fruit est autorisé à la vente par la Communauté européenne (cette autorisation est obligatoire depuis 1997 pour tout produit alimentaire non déjà couramment consommé en Europe).
Racines, turions
Les jeunes pousses et les racines des jeunes plants sont consommées comme des asperges.

Feuilles

La feuille de baobab riche en protéines et minéraux (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore et zinc) se consomme bouillie. Au Sénégal, le "lalo" est une poudre de feuilles de baobab séchées que l’on incorpore aux céréales ou aux sauces, notamment lors de la préparation du couscous de mil.
Du côté de Kayes (au Mali), les enfants emploient parfois les graines comme bonbons en raison de la saveur acidulée de la pulpe.

Médecine traditionnelle - Fruit

La décoction de la pulpe sèche du fruit (jus de bouye) est utilisée comme antidiarrhéique pour ses propriétés astringentes (Afrique de l’Ouest, Afrique australe). Elle est également utilisée comme fébrifuge et dans l’hémoptysie.
La pulpe a été utilisée contre le paludisme .
La pulpe est préparée en porridge dans l’agalactie.

Feuille

La feuille est utilisée en décoction dans des tisanes médicinales et contre le paludisme.

Écorce

L’écorce a été utilisée comme fébrifuge.

Divers

Au Mali, au Pays dogon, le fruit séché du baobab est transformé en "maracas" après l’avoir percé de petits trous et décoré au fer rouge.
Riches en phosphate, les graines sont utilisées pour la fabrication de savon et d’engrais.

L’écorce sert à confectionner cordes et cordages.
La sève entre dans la fabrication du papier.
La feuille sert de fourrage pour le bétail durant la saison sèche.

BIOKIDE VOUS PRESENTE LES BIENS FAITS DU BAOBAB
HUILE BIOLOGIQUE PRESSEE A FROID
ORIGINE

L’huile de Baobab est une huile jaune pâle résultant de l’extraction de la graine de fruit de baobab (Adansonia digitata).

PROPRIETES

Les huiles végétales vierge de première pression à froid et biologiques sont riches en acides gras essentiels poly-insaturés, Omega 3 et Omega 6, et riches en vitamines A, D, E et KL’huile de Baobab a une teneur élevée en vitamines A, E et F (acides gras essentiels) et de stérols.
Puissant hydratant pour la peau et les cheveux. Il est absorbé rapidement, améliore l’élasticité, favorise la régénération des cellules de la peau et ne bouche pas les pores.

Il est un excellent ingrédient dans les préparations culinaire.
Lutte contre le rancissement, l’eczéma et le psoriasis. Ces huiles ont une action particulièrement régénérante, ralentissant le vieillissement.

SACHET PULPE BAOBAB 250G

Le produit « Baobab fruits secs », a été approuvé comme « Novel food » par le Conseil européen (C-2008-3046-27 Juin 2008).

Produit par BFCS a été approuvé comme « novel food » en Juillet 2009
Propriétés : Haute valeur nutritionnelle.
Supplément de fibres alimentaires solubles (prébiotique) et insolubles.
Antioxydant.

Application alimentaire :

• Après dilution instantanée dans l’eau, des yaourts ou des jus pour en faire une boisson nourrissante, riche en fibres et en nutriments
• Pain, gâteaux, et biscuits
Glaces
Smoothies
• Santé / aliments fonctionnels

COMPOSITION : Les acides aminés et acides gras essentiels ,
Minéraux : calcium, phosphore, fer, potassium, sodium, magnésium,
Zinc, Manganèse Vitamines : Vit. C, vitamine A, vitamine B1-B2-B6, PP Vit
Les glucides : glucose, fructose, saccarose, le maltose, polysaccharides soluble, l’amidon. Alimentaires solubles et fibres insolubles.

CARACTERISTIQUES NUTRITIONNELLES

100 g de pulpe de fruits de baobab contiennent 75,6% du total des glucides, 2,3% de protéines et une très faible teneur en lipides.
Le fruit de baobab est connu pour sa teneur élevée en acide ascorbique (vitamine C), en particulier, 100 grammes de pulpe contient jusqu’à 300 mg de
Vitamine C, environ six fois plus que la teneur en acide ascorbique d’une orange.

L’acide ascorbique est extrêmement important comme élément de nutrition, il est le facteur capable de guérir la variété des symptômes cliniques connus comme le scorbut, un syndrome affectant les êtres humains dont le régime alimentaire est pauvre en fruits et légumes frais.
La vitamine C protège l’organisme contre les radicaux libres, car il est l’antioxydant le plus efficace dans les compartiments hydrophiles ; ailleurs, il participe à plusieurs processus métaboliques, comme la biosynthèse du collagène dans le tissu conjonctif, comme neurotransmetteur et dans le stéroïdiens, hormones de synthèse. Il augmente également l’absorption de calcium et de la biodisponibilité du fer, et est liée à la prévention de nombreuses maladies dégénératives (formation de la cataracte, les risques cardio-vasculaires, l’artériosclérose).

La pulpe du fruit de baobab peut être utilisée sous forme de poudre, ou elle peut être diluée dans l’eau pour préparer des boissons. Dans l’usage traditionnel, la pulpe de fruits de baobab est utilisé par les femmes pendant la grossesse et dans certains cas pour la nutrition des nouveaux nés.
La poudre peut être diluée directement avec des jus de fruits ou du lait.

FIBRES ALIMENTAIRES

Aujourd’hui, les fibres alimentaires ont pris une importance accrue en tant que composante de l’alimentation, pour leur capacité à influencer plusieurs
aspects de la physiologie digestive. La consommation fréquente de fibres alimentaires associés à une alimentation riche en légumes, céréales et fruits permet une réduction du risque de cancer caractérisé par le tube digestif, et en particulier, du rectum, et du colon.
La consommation par le biais du régime alimentaire des aliments riches en fibres est également en relation avec la prévention de la constipation et la surcharge pondérale.
la pulpe de fruit de baobab est une réelle source de fibres solubles et insolubles.

PROPRIETES NUTRITIVES

Analgésique, antipyrétique, anti-inflammatoire et antioxydant.
Traitement de la dysenterie et la diarrhée

La pulpe du fruit de baobab est utilisé dans les pays africains comme un produit efficace contre la diarrhée. Une étude menée sur 160 enfants, de l’âge moyen de huit mois, a démontré qu’une solution aqueuse de la pulpe du fruit de baobab, est significativement plus efficace que le traditionnel "de l’OMS solution" pour la réhydratation des enfants atteints de diarrhée (niveau 7).
La pulpe du fruit de baobab montre des propriétés intéressantes, dans la stimulation de la croissance de la flore intestina

L’ACTIVITE ANTIOXYDANTE

Des études récentes ont montré que les fruits Baobab ont une capacité antioxydante très importante, à la fois hydrosoluble et liposoluble, et prévient et lutte contre les radicaux libres (selon l’ORAC : Oxygen Radical Antioxydant Capacity) .

POSOLOGIE

Consommez 5 à 15 grammes de pulpe de fruit de baobab par jour, dilué dans de l’eau, jus de fruit ou lait, et bénéficiez de tout son pouvoir nutritif

photos de l'émission

1

fin shoutbox -->