INPES : Les accidents domestiques chez les enfants

Par webmaster, le 12 juillet 2013

INTERVENANTS :

Dr Philippe Taugourdeau, urgentiste
Pr Jean-Christophe Mercier, chef du Service des Urgences pédiatriques à l’Hôpital Robert Debré

Les accidents de la vie courante sont des accidents qui surviennent à la maison ou dans ses abords immédiats : le jardin, la cour, le garage, ou à l’extérieur de la maison comme dans un magasin, sur les trottoirs et également dans le cadre scolaire ou lors de la pratique d’un sport mais aussi pendant les vacances.
Savez-vous que les accidents de la vie courante sont très nombreux en France. Il provoque environ 20 000 décès chaque année, près de 3 fois plus que les accidents de la circulation.

Mieux vaut prévenir que guérir ! Ce sera le thème essentiel de l’émission. Nous nous intéresserons aujourd’hui aux accidents qui touchent plus particulièrement les enfants de moins de 6 ans. Chaque étape du développement de l’enfant comporte des risques spécifiques.

Ce matin, nous allons rappeler les gestes simples qui permettent d’éviter les accidents concernant : la défenestration des enfants, les chutes à l’intérieur de la maison, les brûlures, les intoxications par des produits ménagers ou de bricolage.

La défenestration touche beaucoup d’enfants d’origine africaine : on estime à 250 par an le nombre de défenestration d’enfants. 10% des chutes seraient mortelles et 40% laisseraient des séquelles permanentes. 70% des enfants ont moins de 6 ans, en majorité des garçons, les accidents ont lieu pendant la préparation des repas…,

Autre point important sur les chutes, pendant ses premiers mois, l’enfant peut tomber de sa chaise, de la table à langer ou du canapé, dans les escaliers. Entre O et 6 ans, la chute est l’accident le plus fréquent.
Pendant leurs premières années, les enfants portent tout à leur bouche. Les principales causes d’intoxication des enfants sont l’absorption de médicaments, de produits ménagers ou de produits utilisés au bricolage. Les réflexes à adopter :

- Ne pas laisser de médicaments à portée de main des enfants,
- Ranger les produits ménagers et de bricolage en hauteur dans un placard fermé à clé.
- Ne pas transvaser des produits ménagers dans une autre bouteille.

Les brûlures, un danger dans toutes les pièces de la maison :

L’enfant peut se brûler dans le bain, si l’enfant ouvre seul le robinet d’eau chaude. La peau des enfants est plus sensible : il faut seulement 3 secondes pour qu’il se brûle avec de l’eau à 60°. Il peut se brûler en buvant un liquide trop chaud ou en renversant une casserole rempli d’eau chaude, mais aussi en jouant avec des flammes des appareils de cuisson dans la cuisine.

L’enfant dès qu’il commence à se déplacer à 4 pattes, il est attiré par les prises électriques. Il peut s’électrocuter en y glissant les doigts ou des objets en métal. Attention également à la présence d’eau à proximité des appareils électriques.
Dernier point les noyades : votre enfant ne doit jamais rester seul dans son bain, ou dans une petite piscine gonflable même un court instant. En effet, un enfant peut se noyer en quelques minutes, sans un bruit, même dans 20 cm d’eau.

Les sites : www.inpes.sante.fr et www.prevention-maison.fr

Rappel des N° d’urgence : Samu : 15 / Les pompiers : 18
En cas d’intoxication par un médicament, un produit ménager, appelez le 15

photos de l'émission

1

écouter l'émission

INPES : Les accidents domestiques chez les enfants

Télécharger