INPES : La dépression – Identification du diagnostic

Par webmaster, le 20 septembre 2013

INTERVENANTS :

Pr Charles-Siegfrid Peretti, chef du service psychiatrie de l’hôpital Saint Antoine à Paris. Pdt de l’Association ARSPG – Association de recherche et de soutien de soins en psychiatrie générale.

Aujourd’hui nous nous intéressons à la dépression. La dépression est un trouble mental sérieux et complexe qui peut toucher n’importe qui. On parle parfois de maladie du siècle.. Aujourd’hui, en France, plus de 8% des Français de 15 à 75 ans, soit près de 3 millions de personnes, ont vécu une dépression au cours de l’année écoulée.

Mais qu’est ce que la dépression ? Comment la définir ? Qui touche t-elle ? Comment établir un diagnostic et quels sont les remèdes proposés ? Et enfin, la migration, le fait de quitter son pays pour un autre pays peut-il favoriser les épisodes dépressifs ?

La dépression, ce n’est pas un coup de « déprime ». La dépression est une maladie qui peut toucher chacun d’entre nous, quel que soit l’âge, le sexe, le niveau social, la volonté ou le « caractère »… Le fait de se sentir triste, déprimé, d’avoir des idées noires ne veut pas forcément dire que l’on souffre de dépression. Pour parler de dépression et donc de maladie, il faut :
- que ces perturbations de l’humeur soient multiples et bien caractérisées,
- qu’elles se manifestent de façon permanente pendant une période supérieure à 2 semaines,
- qu’elles entraînent une gêne importante dans un ou plusieurs domaines de la vie quotidienne (difficulté ou incapacité d’aller travailler, de voir des amis, de sortir, de s’occuper des enfants et de la famille…).
Les symptômes les plus fréquents :
- affectifs : tristesse intense, anxiété, incapacité à éprouver du plaisir,
- intellectuels : difficulté à se concentrer, dévalorisation de soi, pensées négatives,
- physiques : fatigue, ralentissement des gestes, de la parole..
- corporels : altération du sommeil et de l’appétit, problèmes sexuels…
En fonction de nombre et de l’intensité de ces symptômes, la dépression sera plus ou moins sévère, la vie quotidienne plus ou moins perturbée. Si vous vous posez des questions, parlez-en à votre médecin traitant, c’est très très important de ne pas rester dans une situation difficile, seul, en n’osant pas en parler à son entourage.

Le médecin généraliste peut faire un premier diagnostic, vous prescrire des médicaments ou vous orienter vers un spécialiste si besoin.

Il faut noter que tout le monde peut être touché par une dépression une fois dans sa vie. C’est une maladie répandue sur tout le globe, elle n’est pas réservée à des pays riches, ou pauvres, à l’Europe à l’Asie ou à l’Afrique. Tout le monde est concerné dans la même proportion.
Pourquoi la dépression semble toucher davantage les femmes : environ deux fois plus de femmes sont diagnostiquées comme souffrant de dépression..

La dépression est la première cause de suicide : près de 70% des personnes qui décèdent par suicide souffraient de dépression, le plus souvent non diagnostiquée ou non traitée. La crise suicidaire est une période critique, marquée par un envahissement des émotions, par de grandes difficultés pour se concentrer… cette crise comporte plusieurs stades, plusieurs paliers.. Malgré ces stades très difficiles, ils peuvent être arrêtés à tout moment. Il est donc très important de ne pas rester seul face à son état, quel qu’il soit… vous avez la possibilité de vous rendre à toute heure du jour ou de la nuit aux urgences de l’hôpital le plus proche.. vous serez accompagné.

Face à la dépression, on recherche souvent des explications et les premières questions qu’on se pose sont : Pourquoi moi ? que s’est il passé ? Qu’ai-je fait ?
La migration est une expérience bouleversante et comporte le risque d’affecter psychologiquement toute personne confrontée à cette situation (adulte, jeune, enfant, femme, personne âgée). La migration est une expérience risquée, ce risque étant augmenté dans la situation de la migration forcée, car la migration est devenue involontaire et traumatisante.

Qui consulter pour un diagnostic ?

- Le médecin généraliste, c’est le premier interlocuteur pour les problèmes de santé.
- Le psychiatre : c’est un médecin spécialisé qui a reçu un enseignement supplémentaire sur les maladies mentales et leurs traitements.
Les deux sont tenus au secret professionnel. On peut leur parler en toute confiance… Ne pas banaliser les premiers signes de la dépression… Ne pas rester seul face à ses problèmes…

N° utiles que l’on peut retrouver sur le site de la radio également :

www.info-depression.fr

Brochure à télécharger : http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1057.pdf

SOS dépression au 08 92 70 12 38, une ligne qui offre une écoute psychologique et une éventuelle orientation par des professionnels, 7/7j et 24h/24 (0,33 cts / la minute).

* Si vous souhaitez poser vos questions au Professeur Peretti : charles.peretti@sat.aphp.fr

photos de l'émission

1

écouter l'émission

INPES : La dépression – Identification du diagnostic

Télécharger