Zoom sur la coloration végétale

Par webmaster, le 7 janvier 2014

Parce que la tendance est au naturel, la coloration végétale est plébiscitée et gagne de la place dans les rayons cosmétiques de supermarchés. Son credo ? Sublimer les cheveux sans produits chimiques. Derrière cette démarche éthique, alliant soin et coloration sans prise de risques comment être sure que les ingrédients estampillés naturels sont réellement sans danger ? Les colorations végétales couvrent-elles les cheveux blancs ? Explications.

Qu’est-ce qu’une coloration végétale ?

Sans ammoniaque, eau oxygénée, ni allergènes, une coloration est dite végétale lorsqu’elle est composée à 100% de pigments végétaux comme le henné, l’indigo...

Attention, tout de même car certaines colorations dites végétales contiennent des substances toxiques et des métaux lourds. Vous n’êtes pas des pros du décryptage d’étiquette ? Voici une liste non exhaustive des composants qui doivent vous alerter : la Cocamide MEA (cancérigène), Oleth-20 (matière polluante), Lawsonia Inermis (matière qui peut contenir des métaux lourds) retrouvée dans plusieurs colorations végétales. Mesdames, avant d’appliquer une coloration, demandez bien l’avis du coloriste.

La coloration végétale entre beauté et santé

Composée à base de certaines huiles, la coloration végétale gaine le cheveu comme un aimant et ne devrait pas modifier sa pigmentation. Après une coloration végétale, les cheveux sont sains, brillants, élastiques et soyeux. Pour celles qui souhaitent passer à ce type de coloration après une coloration chimique, il est conseillé d’attendre deux mois. L’application d’un ou deux masques préparateurs détoxifiants (à quelques jours d´intervalle) est nécessaire pour les cheveux secs dans la semaine précédant la première coloration végétale. Pour les cheveux gras deux ou quatre masques préparateurs dans les quinze jours précédant la première coloration végétale. Ses limites ? Elle n’éclaircit pas les cheveux et n’est pas adaptée pour celles qui souhaitent entretenir leur blond.

Et les cheveux blancs ?

La coloration végétale colore le cheveu blanc par transparence et n’efface pas la couleur initiale du cheveu. Ainsi, avec une coloration végétale, on obtient un résultat méché, les cheveux blancs sont estompés pour un temps limité.

En conclusion

La coloration végétale colore les cheveux et peut constituer un soin efficace pour les cheveux secs et abimés. Avec une composition 100% naturelle, elle maintient l’élasticité du cheveu et n’irrite pas le cuir chevelu. De plus, en mélangeant plusieurs teintes entre elles, il est possible d’obtenir de nombreuses nuances. Le résultat est très naturel : fini l’effet casque de couleur !

Notre coup de cœur

La coloration 100 % naturelle de Marcapar est à base de décoction de plantes, sans une goutte d’eau oxygénée. Petit bémol : cette méthode n’est disponible qu’en salon de coiffure. Pour trouver un salon près de chez vous, rendez-vous sur www.marcapar.com
La coloration de la marque Terre de couleur, elle est sans conservateur, parfum, oxydant, ni ammoniaque, et sans aucune molécule chimique.

Par la Rédaction

Tous les articles sur : http://www.7stylesexperience.com

photos de l'émission

1

fin shoutbox -->