INPES : Comment réussir à arrêter de fumer ? (03 Septembre 2015)

Par superstagiaire2, le 3 septembre 2015

Docteur Marion ADLER, addictologue, Hôpital Antoine Béclère de Clamart.
Olivier Smadja, responsable de Tabac info service - INPES

C’est la rentrée, vous avez décidé d’arrêter de fumer. Félicitations ! C’est une bonne période pour arrêter de fumer.

Aujourd’hui nous allons donc parler du tabac, et plus particulièrement de comment réussir à arrêter… Selon une enquête de l’INPES en 2014, 60% des fumeurs réguliers ont envie d’arrêter de fumer. On sait aussi qu’en 2014 le nombre de fumeurs réguliers en France a diminué. Ces résultats encourageants prouvent qu’il est possible d’arrêter de fumer1. Et puis, on connait tous quelqu’un qui a arrêté de fumer, non ?!

Face à l’envie de commencer une nouvelle vie sans tabac, chaque fumeur est différent. _ Certains sont très décidés, d’autres hésitent, certains aimeraient bien mais ne se sentent pas prêts, d’autres ne savent pas comment faire, d’autres encore aimeraient être accompagnés …

Tabac Info Service a mis en place depuis déjà plusieurs années un service d’aide à distance qui accompagne et soutient les fumeurs quotidiennement, de leur prise de décision jusqu’à l’arrêt. Nous en avons déjà parlé sur l’antenne : le site Tabac Info Service : www.tabacinfoservice.fr et le numéro d’appel 3989 (0,15 € / min), . Mais depuis 2015, il existe aujourd’hui une nouvelle application Tabac Info Service pour smartphone et tablettes qui est téléchargeable directement depuis le site www.tabac-info-service.fr.

Pourquoi arrêter de fumer ?…Qu’est-ce que l’arrêt du tabac peut m’apporter ? : Arrêter de fumer permet :
- Diminuer vraiment les risques de décéder d’un cancer du poumon, par exemple. Cette diminution du risque est d’autant plus importante que l’on arrête tôt, mais elle est également réelle si l’on arrête plus tard.
- De gagner confiance en soi ! En interrogeant les ex-fumeurs, vous constaterez que presque unanimement ils déclarent être très fiers d’avoir arrêté de fumer.
- De faire des économies.
- Arrêter de fumer permet d’améliorer votre état de santé, c’est aussi un bénéfice pour la peau et la beauté en général.
- Arrêter de fumer fait plaisir à votre entourage en général.
- Arrêter de fumer permet de retrouver le calme intérieur.
- Arrêter de fumer permet de préserver son habitat : les odeurs de tabac froid ne sont plus qu’un mauvais souvenir, les vitres, les murs et les tissus ne jaunissent plus et se salissent moins vite.
 
- Arrêter de fumer permet de tomber enceinte plus vite.
- Si vous avez des enfants, arrêter de fumer permet de leur envoyer un signal fort : celui d’une réelle prise de conscience que le tabac est mauvais et qu’il ne vaut mieux pas commencer….

Arrêter de fumer c’est aussi changer ses habitudes, c’est pourquoi s’organiser est important.
Si vous avez déjà essayé d’arrêter de fumer vous connaissez peut être les pièges à éviter cette fois-ci. Par avance, vous pouvez trouver les solutions à mettre pour lutter contre les tentations de fumer et pour ne pas être perturbé par le changement.
_Avoir envie de fumer est tout à fait normal lorsque l’on arrête de fumer.

Voici quelques idées qui vous aideront chaque jour à résister dans ces moments de tentation :
- Faites quelques changements dans votre logement. Pas besoin de faire de nouveaux achats. Vous pouvez commencer par vous débarrasser des cendriers ! Prenez le temps de transformer votre logement en lieu non–fumeur. Et puis, si vous le pouvez, faites un grand nettoyage car la fumée du tabac s’accroche sur les murs, les rideaux et donne envie de refumer.
- Faites des exercices de respiration.
- Massez-vous les mains, la nuque, les tempes ou le cuir chevelu.
- Détendez-vous en écoutant de la musique.
- Buvez à petites gorgées, un verre d’eau, une tisane, un jus de fruit en ne faisant rien d’autre que cela pour apprécier ce moment.
- Etirez-vous et recommencer deux ou trois fois de suite.
- Relisez la liste de ce qui vous donne envie de ne plus fumer….

Avoir un accompagnement médical pour arrêter de fumer est un plus.

Il existe des traitements efficaces pour arrêter de fumer. Tous les fumeurs sont différents les uns des autres. Le meilleur traitement est donc celui qui est personnalisé et tient compte de chaque personne.

. Les substituts nicotiques

Les substituts nicotiques sont des médicaments qui remplacent le tabac. Les substituts mettent de la nicotine lentement dans le corps, contrairement à la cigarette qui provoque des montées rapides de nicotine dans le corps.

Il existe plusieurs formes de substituts :
- Les patchs : ils se collent sur la peau
- Les médicaments à mettre dans la bouche (gommes à mâcher, inhaleur, comprimés à la nicotine à sucer ou à faire fondre sous la langue).

. La prise en charge psychologique

Pour arrêter le tabac, vous pouvez également vous faire aider par un soutien motivationnel avec un professionnel de santé. C’est un professionnel qui va vous aider à changer votre comportement ou à changer certaines habitudes de pensées qui provoquent jusqu’à présent votre dépendance au tabac.

. Le sevrage tabagique

Si les deux premiers traitements ont échoué, vous pouvez bénéficier d’un sevrage tabagique. Le sevrage tabagique c’est l’arrêt du tabac avec l’aide de médicaments.
Ces médicaments sont délivrés sur prescription médicale, c’est-à-dire que seul un médecin peut décider de les donner. En générale, cela dépend de la situation de santé du fumeur. Tout le monde ne peut pas prendre ces médicaments et même pour ceux qui les prennent, il y a des précautions à prendre avec ces traitements.

Quels sont les aides possibles pour arrêter de fumer pendant la grossesse ?

Le mieux c’est d’arrêter de fumer avant d’être enceinte. Si vous avez envie d’avoir un bébé, essayé d’arrêter de fumer avant la grossesse. Les conseils que nous avons donnés au début de l’émission peuvent vous aider.
Si vous n’avez pas réussi à arrêter de fumer avant la grossesse, de toutes les façons, l’arrêt du tabac sera toujours bien à n’importe quel moment de la grossesse. Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer.
Lorsqu’une femme est enceinte, il est préférable qu’elle arrête de fumer car le tabac est mauvais pour la santé de la mère et du bébé. Par exemple, le tabac augmente les risques d’accoucher trop tôt (accouchement prématuré), il augmente aussi les risques d’avoir un bébé mal placé dans le ventre (risque de grossesse extra-utérine) ou bien encore de perdre son bébé (fausse couche).

A savoir  : Les femmes enceintes qui essaient de s’arrêter de fumer ont droit à un forfait de 150 € à la Sécurité sociale pour se faire rembourser leur substitution nicotinique.
A savoir : Les médicaments tels que le bupropion LP et la varénicline ne sont pas recommandés chez la femme enceinte ou qui allaite.
Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin, à votre pharmacien, ou votre sage-femme. 

Consultez votre médecin traitant ou demandez conseil si vous désirez vous faire aider à arrêter de fumer.

www.tabac-info-service.fr - ce site donne toutes les informations sur les risques du tabac et conseils nécessaires pour arrêter de fumer. Vous trouverez également tous les adresses de tabacologues ou d’hôpitaux qui ont des consultations de tabacologie dans toute la France.
_Un Tél : 39 89, Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi personnalisé et gratuit par son équipe de tabacologues. 0,15 cts à partir d’un poste fixe - la minute du lundi au samedi de 8h00 à 20h00.
Télécharger l’appli : www.tabac-info-service.fr
*39 89 (0,15€/minute à partir d’un poste fixe)
_Du lundi au samedi de 8h à 20h.

+ Différentes brochures de l’INPES à télécharger :
Pourquoi arrêter de fumer / Arrêt du tabac, besoin d’aide ? / Grossesse sans tabac

Grossesse : comment arrêter de fumer :
- http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/detailTPSP.asp?numfiche=1525&order=undefined
En finir avec le tabac :
- http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/detailEspaces.asp?numfiche=1110&order=support&dpublic=GP

photos de l'émission

1

écouter l'émission

Télécharger