Le dieu perdu dans l’herbe
Voter
GASTON-PAUL EFFA - Presses du Châtelet

Ni religion ni philosophie, l’animisme est une compréhension neuve de la nature et sans doute aussi un art de vivre qui, face à un monde agité, nous apprend à mieux habiter le monde.

Et si l’animisme s’avérait la seule possibilité de sauver l’homme ? Par une nouvelle façon d’être au monde, cette pensée, souvent méconnue, se donne à vivre comme une contre-philosophie.

Cette initiation est un éveil de l’être tout entier, une nouvelle cosmogonie qui se donne à lire. Il s’agit de réapprivoiser son corps en réapprenant, par exemple, à respirer, à contempler, à se dessaisir du sens des choses, à apprendre à oublier le temps. Face à un monde agité et au seuil du chaos, l’animisme invite à retrouver l’aspect essentiel des choses.

Instaurant un dialogue entre la philosophie occidentale et cette philosophie africaine, Gaston-Paul Effa décentre la perspective, et change de focale : et si une nouvelle révolution était en marche ? Et si, contrairement à l’idée reçue, c’était la Nature qui humanisait l’Homme ?

https://www.amazon.fr/dieu-perdu-dans-lherbe/dp/2845926278

Lire aussi...

Mes Livres de l’été #4 - 27/08/17
Un peu d’amour pour finir. « Les Enfants de Toumaï » de Thomas Dietrich, paru aux éditions Albin (...)
Mes Livres de l’été #3 - 20/08/2017 (Part 2)
Jean-François Bayart excelle dans la sociologie historique comparée de l’Etat. Fin observateur (...)
Mes Livres de l’été #2 - 13/08/17 (Part 1)
Jean-François Bayart excelle dans la sociologie historique comparée de l’Etat. Fin observateur des (...)
Mes Livres de l’été #1 - 6/08/2017
Au programme de cet entretien, « Un Roman Etranger » de Khalid Lyamlahy. Ce premier roman publié (...)
Les clauses sociales dans les marchés publics
Le contexte économico-social de la France au cours des deux dernières décennies a contribué à (...)
Double Vague
« Double vague », une lame de fond Claire Diao, journaliste franco-burkinabè, membre de (...)