Communiqués

<< Retour à la une
19 avril 2017

Le Botswana, destination d’investissement la plus attrayante d’Afrique

  • Quantum Global Research Lab lance l’Africa Investment Index
  • Le Maroc, l’Égypte, l’Afrique du Sud et la Zambie constituent le top 5 des destinations d’investissement
  • Les cinq principales destinations d’investissement ont attiré un IDE net combiné de 13,6 milliards de dollars

Le Botswana est l’économie la plus attrayante pour les investissements destinés au continent africain, selon le dernier Africa Investment Index 2016 (http://APO.af/sUtRNQ) réalisé par la succursale de recherche indépendante de Quantum Global (www.QuantumGlobalGroup.com), Quantum Global Research Lab.

Selon l’index, le Botswana se démarque par divers facteurs, dont la meilleure cote de crédit, la balance des comptes courants, la couverture de l’importation et la facilité des affaires.

Le professeur Mthuli Ncube, Directeur de Quantum Global Research Lab, a commenté l’index en ces termes : « Malgré les défis externes considérables et la chute du prix du pétrole, de nombreux pays africains manifestent une volonté accrue d’assurer leur croissance durable en diversifiant leur économie et en introduisant des politiques favorables pour attirer les investissements étrangers. Le Botswana en est un exemple : son emplacement stratégique, sa main d’œuvre qualifiée et son environnement politique stable ont attiré l’attention des investisseurs internationaux et ont donné lieu à un important afflux d’IED. »

Selon le rapport, les cinq principales destinations d’investissement en Afrique ont attiré un IED global de 13,6 milliards de dollars. Le Maroc a été classé deuxième sur l’index grâce à sa forte croissance économique, sa position géographique stratégique, l’augmentation des investissements directs étrangers, sa balance de couverture des importations et son environnement d’affaires globalement favorable. L’Égypte s’est vu attribuer le troisième rang en raison de l’augmentation des investissements directs étrangers et de sa population urbaine croissante. Le quatrième pays sur la liste, l’Afrique du Sud, s’est distingué grâce à la croissance de son PIB, la facilité de faire des affaires dans le pays et son importante population. Enfin, la Zambie a été classée cinquième sur la liste sur la base de son investissement intérieur et de sa disponibilité monétaire.

Tableau : 10 premiers et 10 derniers pays (voir la section de contenu multimédia : http://APO.af/M9qPfk).

Mthuli a ensuite ajouté : « Avec une population de plus d'1 milliard d’habitants et une classe moyenne en pleine croissance, l’Afrique offre clairement d’importantes opportunités d’investissement dans les secteurs qui ne sont pas liés aux matières premières tels que les services financiers, la construction et la fabrication, parmi d’autres. Toutefois, les réformes structurelles et une plus grande participation du secteur privé sont essentielles pour libérer le véritable potentiel de l’Afrique ».

Distribué par APO pour Quantum Global Group.

Avis aux rédacteurs :
Construction de l’index

L’AII est construit à partir d’indicateurs macroéconomiques et financiers et des indicateurs Ease of Doing Business Indicators (DBI) du Groupe de la Banque mondiale. Les indicateurs DBI classent les pays en fonction de l’orientation de leur environnement réglementaire en faveur de l’exploitation des entreprises. L’AII se concentre sur six piliers ou facteurs, parmi un large éventail d’indicateurs d’investissement, qui comprennent la part des investissements nationaux dans le PIB, la part totale nette des entrées d’IED en Afrique, les prévisions de croissance du PIB, la croissance du PIB en fonction de l’augmentation démographique, le taux d’intérêt réel, la différence entre la croissance de la masse monétaire et la croissance du PIB, le différentiel d’inflation, la cote de crédit, la couverture d’importation, la part de la dette extérieure du pays dans son RNB, la balance des comptes courants, la facilité de mener des affaires et la taille de la population du pays (Figure 1). Les indicateurs de l’AII reposent sur des données secondaires recueillies parmi les indicateurs de développement de la Banque mondiale, du FMI World Economic Outlook, du Centre de données de la CNUCED et de ses propres estimations.

L’AII est une combinaison d’indicateurs individuels réunis dans un classement numérique unique. Il fournit la moyenne des indicateurs macroéconomiques et financiers du pays sur la base de six facteurs différents. Chaque indicateur, et donc chaque facteur, reçoit une même pondération. Le résultat est ensuite utilisé pour obtenir le score moyen total qui est classé, par conséquent, de 1 à 54. Plus la valeur du classement est faible, plus le climat d’investissement est favorable. 

Pour produire un index qui prenne compte du potentiel de changement à moyen terme, le classement de chaque pays est mis à l’échelle par rapport à une valeur de référence (c'est-à-dire la position moyenne obtenue sur les trois dernières années). Voir le Tableau 1A. En plus de la mesure envisagée, cette démarche nous permet d’éviter les périodes de changements structurels qui peuvent compromettre l’index et avoir lieu au cours d’une période prolongée, que l'on considère le changement d’une valeur moyenne de référence ou une période de référence historique.

Demandes de renseignements :
Linda Martin
+ 41 41 560 2900
media@QuantumGlobalGroup.com 

À propos de Quantum Global :
Quantum Global (www.QuantumGlobalGroup.com) est un groupe international de sociétés actives dans les domaines du capital-investissement ainsi que de la recherche macroéconomique et de la modélisation économétrique. La branche capital-investissement de Quantum Global gère une famille de fonds ciblant les investissements directs en Afrique dans les secteurs de l’agriculture, de la santé, de l’hôtellerie, des infrastructures, de l’exploitation minière et du bois – ainsi qu'un fonds d’actions structurées sans secteur. Notre équipe associe une solide réputation et une expertise éprouvée pour identifier et exploiter des opportunités d’investissement uniques sur le continent africain. 

Dans la même rubrique :

-->
  • Le journal BBC Afrique Matin

  • Le journal BBC Afrique Midi

Lire aussi...

Rebranding Africa Forum 2017
Le thème de la 4ème édition du Rebranding Africa Forum (RAF) 2017 traitait des enjeux et de défis (...)
Mondial 2018 : Afrique du Sud / Sénégal à rejouer
Disputé en novembre 2016, le match Afrique du Sud - Sénégal, comptant pour les qualifications au (...)
Sénégal : un mouvement de foule fait huit morts à Dakar
La Finale de la Coupe de la Ligue a été a endeuillée par la mort de huit personnes et de 49 (...)
Tribune : Pour une Afrique, main dans la main avec l’Unesco, sur le chemin d’une paix durable
Pour une Afrique, main dans la main avec l’Unesco, sur le chemin d’une paix durable _ Parmi (...)
Retour au pays natal : Conseils aux futurs Repats
_ De plus en plus d’Africains décident de rentrer vivre et travailler sur le continent. Une (...)