Communiqués

<< Retour à la une
5 octobre 2017

Les leaders Africains mettent en lumière la coopération internationale au Forum de Rhodes

Le Forum de Rhodes ouvre vendredi avec un large éventail d'invités internationaux de haut niveau qui viendront discuter et rechercher des solutions aux grands défis mondiaux actuels. Les dirigeants africains sont cette année à l'avant-garde de cette grande réunion internationale.

Les présidents Goodluck Jonathan (Nigéria, 2010-2015) et Dioncounda Traoré (Mali, 2012-2013) s’exprimeront lors de la séance plénière d'ouverture le 6 octobre, aux côtés de Dominique de Villepin, premier ministre de la France (2005-2007), Ian Goldin, professeur de la mondialisation et du développement de l'Université d'Oxford et ancien conseiller de Nelson Mandela, et Vladimir Iakounine, cofondateur et président de l’Institut de recherche Dialogue des civilisations (www.DOC-Research.org), un Think Tank International indépendant qui organise le Forum.

S'exprimant à Bamako à la veille du forum, le président Dioncounda Traoré a salué l'accompagnement international dont son pays avait bénéficié à la suite de la crise de 2012, où les forces terroristes ont occupé une grande partie du Mali, et a déclaré :

« Si le terrorisme doit être combattu avec la dernière énergie, le dialogue des cultures, des religions et des civilisations est le cadre idéal où doivent être posés et résolus les problèmes du monde. Un monde multipolaire n'est pas possible dans la vulnérabilité des majorités face à l'opulence des minorités. L'aventure humaine est solidaire, elle ne peut pas être solitaire ».

Depuis 2003, le Forum de Rhodes réunit tous les ans des responsables politiques, hommes d’affaires, représentants de la société civile et experts internationaux dans un esprit de dialogue et d'inclusivité. Des centaines de participants de plus de 70 pays explorent chaque année les principaux défis du monde d’aujourd’hui et essayent de trouver des solutions concrètes et applicables, enracinées dans des valeurs communes d'égalité, de respect mutuel et de compassion.

Avec pour thème « Multipolarité et dialogue dans le développement régional et international : imaginer des futures possibles », le Forum de Rhodes qui fête cette année son 15e anniversaire accueillera également deux événements clé : un sommet sur la mondialisation, le dialogue et l'avenir de la démocratie ; et un sommet sur les scénarios de développement de l'infrastructure mondiale.

Distribué par APO pour DOC Research Institute.

Contacts médias :
Agnieszka Rzepka
Attachée de Presse
+4930209677900
Media@DOC-Research.org

À propos de l'Institut de recherche DOC :
Le Dialogue of Civilizations Research Institute (Institut de recherche pour le dialogue des civilisations) (www.DOC-Research.org) est un groupe de réflexion qui recherche et développe des propositions pour répondre aux défis cruciaux auxquels doit faire face la Communauté internationale de nos jours.
Engagé dans la recherche de solutions reposant sur le dialogue pour répondre aux problèmes les plus urgents de l'humanité, le DOC s'appuie sur l'héritage et l'expertise du Forum public mondial « Dialogue des civilisations ». Nous rassemblons des leaders d'opinion internationaux du monde universitaire, de la politique publique, des affaires et de la société civile afin d'encourager le débat, partager des expériences et développer des recommandations de politique avisée.
L'idée d'un forum public qui encourage le dialogue dans le but d'atténuer et d'empêcher les conflits, contrairement à la théorie d'un choc imminent des civilisations, a suivi l'adoption par l'ONU de documents essentiels. Le 9 novembre 2001, les états membres de l'UNESCO ont adopté à l'unanimité la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la Diversité culturelle, et l'Assemblée générale de l'ONU a présenté son Agenda mondial pour le Dialogue entre les Civilisations. Ces résolutions ont posé les principes du dialogue interculturel et les bases du DOC.
Prédécesseur du DOC, le Forum Public Mondial (FPM) en faveur du Dialogue des civilisations a été fondé pour défendre cette initiative et aider à mettre en œuvre ses objectifs. Le FPM a été fondé en 2002 par l'entrepreneur visionnaire indien, feu Jagdish Kapur, le chef d'entreprise et philanthrope Vladimir Yakunin, et l'homme d'affaires Nicholas F.S. Papanicolaou. Le FPM a bénéficié du Statut de Consultant spécial auprès du Conseil économique et social de l'ONU (ECOSOC), et il collabore régulièrement avec l'UNESCO.
Le DOC est un groupe de réflexion indépendant, neutre, et il ne reçoit aucun financement de source gouvernementale.
 

Dans la même rubrique :

-->
  • Le journal BBC Afrique Matin

  • Le journal BBC Afrique Midi

Lire aussi...

Rebranding Africa Forum 2017
Le thème de la 4ème édition du Rebranding Africa Forum (RAF) 2017 traitait des enjeux et de défis (...)
Mondial 2018 : Afrique du Sud / Sénégal à rejouer
Disputé en novembre 2016, le match Afrique du Sud - Sénégal, comptant pour les qualifications au (...)
Sénégal : un mouvement de foule fait huit morts à Dakar
La Finale de la Coupe de la Ligue a été a endeuillée par la mort de huit personnes et de 49 (...)
Tribune : Pour une Afrique, main dans la main avec l’Unesco, sur le chemin d’une paix durable
Pour une Afrique, main dans la main avec l’Unesco, sur le chemin d’une paix durable _ Parmi (...)
Retour au pays natal : Conseils aux futurs Repats
_ De plus en plus d’Africains décident de rentrer vivre et travailler sur le continent. Une (...)