Mister George : ballon d’or 1995 et aujourd’hui Président du Libéria

Par admin, le 26 décembre 2017

Le 26 décembre 1995, il y a 22 ans jour pour jour George Weah est élu premier joueur de football africain Ballon d’or. Cette date du 26 décembre 2017 est une date aussi dont Mister George se souviendra toute sa vie ! Enfant des bidonvilles de Monrovia devenu star mondial du football dans les années 1990, George Weah réalise un deuxième rêve en devenant le jeudi 26 décembre 2017 président du Liberia, pays frappé par la guerre civile et qu’il veut réconcilier.


_

A 51 ans, l’ex-attaquant vedette du PSG et du Milan AC marque l’histoire du continent en Africain en remportant largement le second tour de l’élection présidentielle au Libéria, avec 61,5% des voix face à son adversaire, le vice-président Joseph Boakai. C’est le seul joueur de football africain à avoir remporté le Ballon d’or, en 1995. Entre 1989 et 2003, George Weah est absent du Libéria en raison de sa carrière footballistique. La guerre civile au Libéria fait près de 250.000 morts entre 1989 et 2003. Entré en politique à la fin du conflit, il avait été battu au second tour de la présidentielle de 2005 par Ellen Johnson Sirleaf, première femme élue chef d’Etat en Afrique, puis comme candidat à la vice-présidence en 2011.

Peu avant son élection, George Weah avait effectué une démonstration de force en rassemblant des dizaines de milliers de partisans dans le plus grand stade du pays à Monrovia, et déclarant : "Je sais que Joseph Boakai ne peut pas me battre. J’ai le peuple avec moi". Quinze ans après avoir raccroché les crampons après une sublime carrière de football durant laquelle il aura remporté de nombreux titres, il affirme avoir "gagné en expérience" sur le terrain politique et appris de ses échecs.

En décembre 2014, il avait remporté son premier mandat en devenant sénateur, distançant très largement l’un des fils de Mme Sirleaf. "Personne ne devrait avoir peur du changement. Regardez ma vie : je suis passé de footballeur à homme politique", a-t-il dit pendant la campagne. "Vous pouvez vous aussi être cette personne. Nous sommes pareils", a précisé l’ex-star du ballon rond, éduqué et élevé par sa grand-mère à Gibraltar, un bidonville de Monrovia.

Si certains ont critiqués et jugés son programme trop vague, d’autres ont plutôt pointé son absentéisme au Sénat. Le nouveau Président du Libéria s’est exprimé et défendu avec un bilan en matière de santé et d’éducation et la proximité qu’il a réussi à cultiver avec la population. "Je vais m’assurer que nos hôpitaux soient équipés, que nos médecins et nos infirmières soient formés et qu’ils soient encouragés à travailler". Pendant la guerre civile, le nouveau Président du Libéria George Weah avait plaidé pour la paix dans son pays en demandant à l’ONU de sauver son pays. Par vengeance, des rebelles avaient brûlé sa maison de Monrovia et pris en otage deux de ses cousins.

Membre de l’ethnie kru, une des principales du Liberia, George Weah a vu sa vie prendre un tournant une première fois en 1988, à l’âge de 22 ans, grâce au coach français Arsène Wenger. Alors entraîneur de Monaco, l’entraîneur français l’avait découvert au club du Tonnerre Yaoundé au Cameroun. L’actuel entraîneur d’Arsenal fait venir la futur Star du ballon rond au pied du Rocher monégasque. Pendant 14 ans, l’attaquant costaud du Libéria allait jouer dans l’un des plus grands clubs africains au Cameroun, le Tonnerre Yaoundé et les plus grandes écuries européennes : Paris SG et Milan AC, à l’apogée de sa carrière, il s’envolera pour Chelsea, Manchester City et Marseille, rien qu’ça ! Si George Weah est devenu le Président du Libéria, il restera toujours attaché à sa vie et la banlieue de Monrovia ou il a grandi et où il tape encore le ballon avec des amis.

_

Hakim Djelouat

Dans la même rubrique :